Danger : impératifs déplacés !

Le peuple de Dieu oublie si facilement. Moïse est là, sur le sommet du Sinaï, en train de parler avec l’Éternel. Mais en bas, les israélites formulent une requête à Aaron, une très mauvaise requête. En fait, ils emploient l’impératif !

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s