Biblia Hebraica Stuttgartensia – Sigles et Abréviations

BHSphoto3Si vous possédez une édition imprimée de la Biblia Hebraica Stuttgartensia (BHS), vous savez qu’il y a des notes textuelles dans le régistre en bas de page. Pour beaucoup d’étudiants et de pasteurs, ces notes restent du « chinois ».

        BHSappar2 

Si on arrive à relier la note au bon verset, ou à identifier un mot hébreu dans le texte en haut avec une variante dans le régistre en bas, c’est déjà bien. Pour le reste ? Incompréhensible, au moins pour beaucoup d’entre nous.

Toutefois, le préface (Prolegomena) dans la BHS nous explique, en plusieurs langues, certains aspects de la critique textuelle et des notes. Il y a même une liste, en latin, avec des Sigla et compendia apparatuum, une sorte de clé pour comprendre les notes. Et dans les versions plus récentes de la BHS, on trouve « An English and German Key to the Latin Words and Abbreviations and the Symbols of BHS », préparé par le Prof. Dr. Hans Peter Rüger de Tübingen. Hélas, pas de « French Key » pour nous, pauvres francophones.

Mais en 1989 deux membres de l’Association pour la Lecture de la Bible Hébraïque (ou « Le Club des Hébraïsants »), Luc de Benoit et Emile Nicole, ont publié une petite brochure, en coédition avec la Société Biblique Française : Biblia Hebraica Stuttgartensia – Sigles et Abréviations. Ce petit bijou de 13 pages donne une entrée facile à la compréhension des notes textuelles de la BHS. Les abréviations et les mot latins les plus fréquents sont traduits en français. Les sigles désignant les documents – comme la Septante (avec ses variantes), les Manuscrits de Qumran, la Syriaque (avec ses variantes) – et beaucoup, beaucoup plus, sont expliqués, souvent avec la date approximative, et parfois avec quelques mots d’explication utiles.

FloppyPendant de longues années, si on achetait une BHS distribuée par la Société Biblique Française, cette brochure était incluse gratuitement. Malheureusement, les originaux en papier ont été perdus, et la disquette 3,5″ avec le fichier MacWrite a disparu il y a très, très longtemps. Peut-être un jour des archéologues fouillant les déchetteries abandonnées du la fin du 20e siècle …

Nous avons donc décidé, avec l’accord de la SBF, de mettre ici le pdf de ce document précieux, que vous pouvez imprimer (« 2 pages par feuille A4 » donne une bonne résolution). Vous verrez que le travail de nos deux frères peut toujours porter du fruit.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s